Free shipping on all order above 60$

Les Nomades, Ambassadeur Julbo: MANIC 555, CETTE MISSION « BIKES PACKING »...

by Yannick Charbonneau on December 04, 2019

Partenaires dans la vie et sur la route, nous sommes deux aventuriers, reporters et conférenciers québécois. De retour d'une énième grande aventure, une expédition à vélo de 21 mois et 21 000 kilomètres depuis la Norvège jusqu'en Tanzanie...de la toundra des Saami, ces éleveurs de rennes, jusqu'aux savanes des Hadza, chasseurs-cueilleurs du grand rift africain, nous prenons une pause dans notre camp de base charlevoisien, histoire d'assimiler scènes dont nous avons été témoins et expériences encaissées lors de cette tranche de vie des plus denses et...reprendre notre souffle!

En fait, nous n'avons seulement complété que la première étape, moitié de notre nouveau projet d'exploration, une enquête "pédalée" qui piste les peuples nomades se démenant entre l'extrémité nord de la l'Europe, Nordkapp (cap Nord), et le point le plus méridional du continent africain, Kaap Agulhas (cap des Aiguilles) : NOMADES² = nomades par nomades d'un cap à l'autre...une odyssée vélocipédique!

Devenu une tradition pour Janick et moi lorsque nous faisons escale « au bercail », occupés surtout à partager les découvertes et aventures récoltées lors de la dernière expédition dans le cadre de tournées de conférences et préparer la suivante, nous nous concoctons un « p'tit circuit » pour rouler dans la brousse québécoise au début de chaque été. Ainsi, nous tâchons de nous faufiler entre la fonte des neiges et les premières éclosions de mouches noires, maringouins et frappe-à-bord.

Cette année, toujours dans le but de nous familiariser encore plus avec l'outback québécois et sonder davantage le potentiel qu'il recèle pour les équipées à vélo tous azimuts, nous avons parcouru une boucle de plus de 500 kilomètres depuis le réservoir Manicouagan à la hauteur de Station Uapishka via le fameux Relais-Gabriel, la ZEC Matimek, le Saint-Laurent et la réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles : une mission de « bikepacking » baptisée Manic 555. Une session dans les bois et immersion en Boréalie de 10 jours des plus bienfaisantes et...électrisantes!

Avant de se reparler d'aventure sur deux roues et autres sujets qui nous tiennent à cœur, voici un album-photos de notre Manic 555, cette mission de « bikepacking »...

Manic 555-03 : Dernier îlot de civilisation pour plusieurs jours, le Relais-Gabriel nous semble une escale obligée. Au menu, soupe aux pois, saucisson de bologne rôti, hot hamburger, pouding chômeur, Molson EX, wi-fi! Faune hétéroclite et cosmopolite au Relais aussi! « C'est de l'Internet au propane? » ricanent des camionneurs rassemblés autour d'une table et leurs téléphones, déclenchant une mini-déferlante d'hilarité à l'autre bout de la salle à manger jusqu'à la table des pêcheurs de ouananiche. « Quel pays magnifique vous habitez! » nous congratulent dans la langue de Shakespeare un couple d'Écossais au début d'une traversée du Canada en motorisé déjà rigoureuse, fructueuse et empreinte de sérendipité. « Quelqu'un sait si le « Raccourci » est passable? » demande aussi en anglais un Innu du Labrador, faisant allusion au passage vers Sept-Îles sur chemins forestiers que nous emprunterons nous-mêmes. Il n'y rien comme le pédaler pour le savoir...go!

Manic 555-26 : Sur le « Raccourci » en question, dans les retranchements septentrionaux de la réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles, notre caravane souque ferme. Passant de la région naturelle du plateau de la Manicouagan à celle du plateau de la Sainte-Marguerite cette fois, la route swingue allègrement de bassin versant en bassin versant jusqu'à la zec Matimek. C'est qu'ici, un parcours parallèle au Saint-Laurent est un tracé perpendiculaire à ses affluents...monte, descend, monte, descend!

Manic 555-37 : Suivant une escale à Port-Cartier, oasis de civilisation à mi-chemin durant cette cavalcade sauvage, nous réintégrons la nature et prenons une pause au lac Walker, le plus profond au Québec avec ses 280 mètres. La fosse de 30 km de long est un paradis pour la pêche et les activités aquatiques. Des falaises et escarpements du Bouclier canadien y plongent dru...on dirait un fjord! Le site enchanteur abrite le poste d'accueil principal de la réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles, un camping et plusieurs chalets.

Manic 555-43 : Nous poursuivons sur la route du Parc qui remonte doucement la rivière McDonald sur des dizaines de kilomètres, le premier d'une série de couloirs naturels, organiques et panoramiques!

Manic 555-76 : Au 9ème jour de cette mission de bikepacking, nous refranchissons la rivière Toulnustouc Nord-Est sur un pont familier. D'ici jusqu'au réservoir Manicouagan, 80 bornes en montagnes russes que nous avons déjà parcourues. Autres direction, conditions et...expériences!

Manic 555-77 : « Home sweet home » en boréalie!

 

BACK TO TOP